Lien direct vers l’article

« Des études ont montré que, pour un effort de même intensité, le taux de lactate dans le sang est significativement plus faible chez les porteurs de protège-dents (4,01 mmol/L de sang) que chez les non-porteurs (4,92 mmol/L). La baisse du taux de lactate au niveau du seuil de 4 mmol/L permet au sportif de maintenir sa puissance d’exercice au même niveau plus longtemps et donc d’améliorer ses performances lors d’efforts de résistance. »

« Plusieurs études ont montré que le port d’un protège-dents de performance permet d’augmenter le VO2max et le VO2max par kilo de poids corporel. »

« Des études ont montré que, chez les porteurs de protège-dents de performance, le seuil anaérobie était plus élevé que chez les non-porteurs de protège-dents du fait de l’augmentation de leur VO2 et de l’absence de modification du VE [21, 22]. Ceci permet de maintenir un haut niveau de performance au cours des efforts d’endurance. »

« Du fait de cette inhomogénéité des études, l’amélioration des performances physiques et sportives par le
port de protège-dents de performance reste actuellement une hypothèse. Cependant, les données récentes de la science tendent à confirmer cette hypothèse. L’harmonisation des protocoles et la publication d’études cliniques contrôlées randomisées en double aveugle pourraient permettre de transformer cette hypothèse en certitude dans les années à venir. »

Lien direct vers l’article

« Les protections intrabuccales sur mesure laminées offrent la meilleure protection. En comparaison avec les autres types de protections, comme les « boil & bite », elles offrent une meilleure stabilité en occlusion, un meilleur ajustement, une meilleure protection, et un amincissement du matériau de seulement 25-50% pendant la fabrication. L’épaisseur de matériau étant plus importante, elle offre une meilleure absorption de l’énergie.

Les protèges-dents de type « boil & bite » ne sont recommandés pour aucun niveau de jeu. Ils peuvent se déplacer pendant le jeu et bloquer le passage de l’air. En comparaison avec la protection intrabuccale sur mesure, le protège-dents boil & bite présente un mauvais ajustement, responsable d’inconfort, de nausées. Ils ne peuvent pas non plus être adaptés en épaisseur selon le type de sport, et ils montrent une déformation plus importante dûe à la basse température nécessaire au thermoformage.

Au final, étant donné l’amincissement du matériau de 70-99% pendant sa fabrication, les athlètes ont une fausse impression de protection.

Concernant l’impact de la position des mâchoires:
– En équilibre statique, 11 articles concluent qu’il y a une relation, 2 articles concluent qu’il n’y en a pas.
– En équilibre dynamique, la totalité des 7 articles concluent qu’il y a bien une relation.

Il existe une corrélation positive entre le serrement de dents et l’augmentation de force des membres.

Il existe une corrélation positive entre le serrement de dents et la stabilité posturale.

De manière générale, la santé orale des athlètes est mauvaise et peut affecter négativement leurs performances.

Les boissons énergétiques et/ou de l’effort peuvent favoriser la survenue de caries et d’érosions dentaires. »

Lien direct vers l’article

« Dans cette étude, nous avons enquêté sur la présence ou l’absence d’activité du muscle masséter au cours de la performance sur 5 disciplines d’athlétisme: sprint, lancer de javelot, lancer du poids, saut en longueur et saut en hauteur.

Les résultats ont montré que l’activité du muscle masséter a été observée dans toutes les phases analysées des 5 disciplines, mais pas chez tous les athlètes au cours des même phases. Cependant, la majorité d’entre eux présentaient une activité des masséters lors de l’accélération initiale au départ pour les sprinteurs, du commencement du lancer jusqu’à la fin chez les lanceurs de javelot et de poids, et au cours des phases de décollage et d’atterrissage chez les sauteurs. »

Lien direct vers l’article

« Nous avons déjà prouvé qu’une protection intrabuccale sur mesure proprement ajustée peut prévenir ou réduire les traumatismes oraux.

Nous avons encore besoin d’autres études de cohorte conduites à grande échelle pour clarifier l’efficacité des protections intrabuccales sur la réduction de la gravité des commotions cérébrales. »

Lien direct vers l’article

« Nageur 1: 100m nage dauphin
Temps moyen sans l’orthèse: entre 1min28 et 1min32
Temps moyen avec l’orthèse: 1min25

Nageur 2: 100m nage libre
Temps moyen sans l’orthèse: 1min16
Temps moyen avec l’orthèse: 1min14

L’étude a montré, chez les sujets examinés, une influence positive que semble avoir un dispositif d’équilibration occlusale sur la performance sportive d’athlètes compétiteurs nationaux et internationaux.

Chez tous les athlètes de cette étude, la mise en place d’une gouttière mandibulaire a entrainé une meilleure redistribution des charges dans l’équilibre entre le coté gauche et droit du corps, démontrant le rôle de l’occlusion dentaire sur la posture grâce au système neuromusculaire, et l’influence sur le travail musculaire lui-même.

[…] Les changements neuro-musculo-articulaires engendrés par le repositionnement de la mandibule ont un impact positif sur le travail musculaire du corps tout entier, menant à une meilleure performance musculaire et à une diminution de la fatigue.

Les résultats finaux sont de bon augure. La mise en place d’études scientifiques et cliniques est souhaitable, afin de permettre la standardisation de protocoles.

Comme en Formule 1 où les développements technologiques sont ensuite adoptés par un marché plus large, l’opportunité de bénéficier de la disponibilité des athlètes pourrait permettre d’obtenir des résultats exploitables pouvant mener à de possibles effets positifs sur la vie de tous les jours de chaque individu. »

Lien direct vers l’article

« Les conditions occlusales avec une position de relaxation, et une position myocentrée du condyle, ont montré des valeurs significativement plus élevées pour plusieurs tests, en comparaison avec une position neutre ou en position d’intercuspidie maximale.

Une corrélation significative a été trouvée sur le squat jump, le countermovement jump, drop jump (32cm et 40cm), l’extension du tronc, la presse. L’effet du port de gouttière est une amélioration de 3 à 12% « 

Lien direct vers l’article

« Les athlètes de haut niveau sont susceptibles de développer des maladies buccales, ce qui pourrait augmenter le risque de blessures. Le but de cette étude était d’évaluer la santé buccodentaire et la composition du microbiote oral de joueurs de rugby élite par rapport à la population générale.

 Nous avons mis en place une étude cas-témoins en examinant 24 joueurs professionnels de rugby et 22 patients témoins.[…]

Résultats:

Indice CAO (dents cariées, absentes, obturées) significativement supérieur dans le groupe des joueurs de rugby.

Fréquence de gingivite significativement supérieure chez les joueurs de rugby.

Présence d’un microbiote dysbiotique, avec augmentation du nombre de streptocoques (genre principal impliqué dans les caries).

Dans le groupe des joueurs de rugby, l’analyse métagénomique révèle un contexte favorable au développement des caries.

Le dépistage dentaire devrait faire partie du suivi médical des joueurs de rugby professionnels dans le cadre de la gestion de leur santé. De nouvelles stratégies, telles que l’utilisation de probiotiques comme les Lactobacilles), pourraient aider à contrôler la dysbiose du microbiote oral.«